Changement de prothèses mammaires 

La durée de vie d’un implant mammaire est de 10 ans en moyenne. Pendant, ce délai, un contrôle régulier est indispensable soit par une mammographie ou une échographie afin de vérifier le bon état des prothèses. 

Au bout des 10 ans, certaines patientes préfèrent changer les prothèses.  

C’est pourquoi, une patiente qui envisage une opération de pose d’implant mammaire, doit être clairement informée par le chirurgien esthétique sur sa durée de vie limitée dans le temps ainsi que des risques de cette intervention. 

Qu’est-ce que le changement de prothèses mammaires ? 

Dite aussi la “chirurgie esthétique d’explantation des prothèses des seins”, elle permet de changer le volume ou la taille des implants mammaires par des modèles neufs ou également en tant que remède à certaines complications liées au geste chirurgical de la première intervention, à savoir : 

  • Une usure des prothèses en forme de fuite qui peut survenir avec ou sans rupture de l’implant qui reflète des douleurs aux seins, une inflammation ou une perte rapide du volume mammaire, 
  • Un déplacement de la prothèse en forme de rotation à l’intérieur du sein qui nécessite un repositionnement ou un remplacement de l’implant, 
  • Des complications diverses comme l’apparition d’une coque ou la présence de plis et un effet de vagues, 
  • Une motivation esthétique au profit d’une femme qui souhaite modifier le résultat esthétique de sa première opération de pose d’implants mammaires pour bénéficier d’un nouveau volume des seins ou une nouvelle forme de poitrine. 

Changement de prothèses mammaires, pour quelle patiente ? 

Cette seconde opération d’insertion des implants mammaires adopte les mêmes techniques opératoires de la première intervention après une insatisfaction du résultat obtenu ou un incident lié aux  prothèses mammaires.  

Le changement de prothèses des seins est préconisé pour une femme qui a déjà subi une première pose d’implants mammaires et qui serait motivée pour un changement en matière de volume ou de la forme de la poitrine ou afin de remédier à une rupture du dispositif. 

Changement de prothèses mammaires, comment se déroule l’opération ? 

*Consultation préopératoire. 

Un bilan préopératoire est réalisé conformément aux prescriptions ainsi qu’un bilan sanguin. 

Pendant cette phase, le chirurgien esthétique décide en commun accord avec la patiente du type d’implant ainsi que de sa position qui serait la mieux adaptée à sa physionomie. 

Le critère de choix des prothèses mammaires, dépend de l’anatomie de la patiente candidate et du résultat esthétique escompté. Le praticien, réalise des photos avant/après pour aider la patiente à choisir le modèle qui convient à sa silhouette et ses attentes. 

Il est vivement recommandé pour la patiente d'arrêter de fumer le tabac pendant 1 mois avant et 1 mois après la chirurgie et de ne pas prendre de médicaments qui contiennent de l’aspirine pendant 10 jours avant l'intervention au profit d’une cicatrisation rapide des plaies.

*Opération. 

Le chirurgien esthétique commence par inciser au niveau des cicatrices de la première intervention de la pose des implants des seins. Dans son travail, il doit nettoyer la cavité surtout en cas d’une rupture de la paroi de la prothèse mammaire. 

Le choix des incisions varie en fonction des avantages et des inconvénients des choix possibles pour enlever de façon minutieuse l’ancien dispositif et introduire le nouvel implant. 

En vue d’agir sur une poitrine “tombante”, cette opération est associée à une mastopexie pour la remonter. 

Enfin, les incisions sont suturées en utilisant des fils résorbables, des drains et un pansement modelant avec un bandage élastique qui sont appliqués afin d’évacuer le sang qui peut parfois s’accumuler autour des prothèses mammaires.  

L’opération d’explantation des prothèses mammaires peut durer 60 minutes en moyenne et se déroule sous anesthésie générale lors d’un séjour en clinique de 24 heures. 

Changement de prothèses mammaires : les suites opératoires ? 

Tout au long des premiers jours qui suivent cette opération, une certaine douleur est fréquemment ressentie surtout lorsque les prothèses sont en gros volume et sont placées en arrière des muscles.  

Un œdème, des ecchymoses sur les seins et une gêne à l’élévation des bras,  se résorbent au bout de quelques jours.  

Le port d'un soutien-gorge de contention, jour et nuit, est conseillé pendant une période de 4 semaines.
Il est recommandé que la patiente prévoie une période d'arrêt de travail entre 5 et 10 jours.
La reprise de la pratique d'une activité sportive est permise au bout de 2 mois.

*Complications possibles. 

La principale complication de cet acte est celle de la “contracture capsulaire” qui consiste en une formation de capsule autour d’un implant qui relève d’une réaction normale de l’organisme qui va former une sorte de membrane autour de tout tissu étranger pour l’isoler. 

Changement de prothèses mammaires, quand le résultat est définitif ? 

Au bout de 3 mois, le temps nécessaire à la poitrine pour retrouver sa souplesse et aux implants pour se stabiliser, la chirurgie de changement des implants mammaires permet une amélioration et un changement du volume et de la forme de la poitrine, 

Une seconde répercussion globale sur la silhouette. 

Avez-vous des questions?
Nos médecins y répondront.


Devis personnalisé
Gratuit, rapide et sans engagement.