Lipofiling mammaire 

Hypoplasie mammaire : un volume et une taille insuffisants de la poitrine par rapport à la morphologie d’une femme. 
En matière de traitement des hypoplasies mammaires pour corriger un volume insuffisant des seins, il existe deux méthodes : une mise en place de prothèses en gel de silicone (la méthode classique) et une récente option naturelle dite le “lipofiling”. 

Après le succès de la chirurgie esthétique de liposuccion qui permet d’extraire les amas de graisse en excès, il est désormais possible de réinjecter la masse de graisse aspirée sur des zones en manque de volume comme le visage, les fesses et la poitrine.  

Qu’est-ce que le lipofiling mammaire? 

Un acte d’augmentation naturelle et modérée du volume des seins, à l’aide d’une méthode “écologique ” qui dérive de la liposuccion et qui se base sur une autogreffe de tissu adipeux après le prélèvement d’une quantité de graisse sur les genoux, le ventre, les hanches ou les cuisses.  

Initialement utilisée en chirurgie de reconstruction des seins, elle est aujourd’hui une dérivée des transferts de graisse sur le visage avant qu’elle ne soit préconisée pour les seins. 

Lipofiling mammaire, pour quelle patiente ? 

Le procédé de transfert de graisse au niveau de la poitrine saine est aujourd’hui un acte très sûr et d’une grande efficacité. 

L’augmentation des seins par injection de graisse est un acte à la fois innovant, performant et durable qui permet une amélioration de la tonicité de peau de la poitrine via un effet de lifting. 

Ce procédé est particulièrement indiqué pour une femme peu ronde et ayant perdue de masse sur les seins du fait de l’âge, après une grossesse ou un allaitement. 

Lipofiling mammaire, comment se déroule l’opération ?  

*Consultation préopératoire. 

Un bilan préopératoire : clinique et sanguin est réalisé par la patiente conformément aux prescriptions du chirurgien esthétique avant la séance de consultation.  

Le projet opératoire, est élaboré selon le volume des fesses escompté ainsi que la propre morphologie de la patiente.  

Fumer le tabac aggrave le risque de complications post opératoire.
Il est donc conseillé d’arrêter de fumer pendant 1 mois avant et 1 mois après l’opération tout comme les médicaments composés d’aspirine durant les 10 jours qui précédant l’intervention.

*Opération. 

Schématiquement, l’opération de lipofiling des seins se déroule en deux phases bien distinctes. 

1-Aspiration de la graisse. 

  • Le choix du site donneur de graisse dépend des excès de graisse et les attentes de la patiente au profit d’une amélioration appréciable des régions considérées à l’aide d’une liposuccion.   
  • De courtes incisions sur les plis naturels sont nécessaires pour prélever le tissu de graisse en utilisant une fine canule d’aspiration.  
  • Ensuite, les cellules de graisse sont centrifugées pour éliminer les sérosités et l’huile. 

2-Injection de la graisse. 

Le chirurgien esthétique utilise de microcanules pour transférer les micro-particules de graisse au niveau des côtes jusqu’à la peau en fonction du nombre des trajets indépendants en vue d’augmenter la surface de contact qui figure entre les cellules implantées et les tissus receveurs afin d’assurer au mieux la survie des cellules adipeuses greffées. 

Le lipofiling des seins est parfois associé à une augmentation mammaire composite : une combinaison des deux techniques d’augmentation mammaire qui permet une importante augmentation de la poitrine, tout en conservant son aspect naturel.  

Le lipofiling permet également  de corriger certains aspects difficiles avec la seule implantation de prothèses comme un décolleté très large (des seins trop écartés) ou certaines asymétries mammaires. 

Cette opération peut durer entre 1 et 3 heures selon le nombre de sites donneurs, la quantité de graisse à transférer ainsi qu’un possible changement de position et se déroule sous anesthésie générale lors d’un séjour en clinique de 24 heures. 

Lipofiling mammaire : suites opératoires ? 

Des ecchymoses sur les sites de prélèvement de la graisse persistent pendant 10 à 20 jours. Une certaine fatigue, est ressentie pendant 1 à 2 semaines, surtout en cas de prélèvement d’une importante masse de graisse. 

*Complications éventuelles. 

L’opération de lipofiling des seins est soumise aux aléas des tissus vivants dont les réactions ne sont en réalité jamais entièrement prévisibles.  

Toutefois, il faut distinguer les complications liées à l’anesthésie de celles liées au geste chirurgical. Ces dernières sont généralement rares et peuvent avoir la forme d’une infection souvent prévenue par un traitement antibiotique et un drainage.  

Un pneumothorax qui peut faire l’objet d’un traitement spécifique : une lésion des organes sous-jacents intrathoraciques qui n’a jamais été constatée en pratique. 

Lipofiling mammaire, quand le résultat est définitif ?  

Après 3 à 6 mois, la poitrine opérée présente un volume mammaire plus important avec un galbe plus harmonieux. Quant à la silhouette, elle est également améliorée par la lipoaspiration des sites donneurs. 

Parce que  le tissu graisseux déposé reste vivant, il est donc soumis naturellement aux variations du poids. Face à un important amaigrissement, le volume de la poitrine diminue.  

A contraire, en cas d’une importante prise de poids, les seins peuvent augmenter de volume. 

Avez-vous des questions?
Nos médecins y répondront.


Devis personnalisé
Gratuit, rapide et sans engagement.