Liposuccion

Les excès de poids sont une véritable contrainte autant chez un homme qu’une femme qui souhaite porter ce qu’elle veut comme vêtements. En effet, les amas de graisse peuvent se manifester sur des régions non appréciées comme le ventre ou la culotte de cheval. 

Qu’est-ce que la liposuccion ? 

Dite également la “lipoaspiration”, elle se manifeste comme la première opération de chirurgie esthétique réalisée au monde et elle consiste à aspirer les amas de graisse dit «rebelles» afin d’affiner la silhouette. 

La liposuccion constitue une solution efficace en matière d’élimination des surplus graisseux qui ne disparaissent pas à l’aide des régimes alimentaires même intensifs et les exercices sportifs classiques.  

Liposuccion, pour quel patient ? 

Chez un homme, la graisse est souvent accumulée au niveau des poignées d’amour, le ventre, le dos, les seins ou le cou. 

Chez les femmes, il s’agit souvent des cuisses au niveau de la culotte de cheval, les hanches, les fesses, les genoux, les mollets, les bras ou le double menton. 

Il faut noter que cet acte permet de rendre les lignes du corps plus harmonieuses sans qu’elle ne soit un traitement de l'obésité. En effet, la liposuccion vient en complément d'un régime alimentaire.

Liposuccion, comment se déroule l’opération ? 

*Consultation préopératoire. 

Un bilan préopératoire est réalisé conformément aux prescriptions ainsi qu’un bilan sanguin. 

Un minutieux examen clinique, permet au chirurgien esthétique de déterminer le projet opératoire le plus approprié au cas de chaque patient. 

Si le tabagisme ne constitue pas une contre-indication formelle à la chirurgie de liposuccion, son arrêt pendant 1 mois avant et 1 mois après l’opération est vivement conseillé du fait de son incidence néfaste sur la phase de cicatrisation.
De plus, aucun médicament qui contient de l’aspirine ne doit être pris pendant les 10 jours précédant la procédure.

*Opération. 

Le principe de la lipoaspiration consiste à réaliser de courtes incisions sur un repli de la peau afin de pouvoir introduire de fines canules en vue d’aspirer la graisse directement sur les parties concernées en effectuant des mouvements de va-et-vient pour aspirer les excès de graisse.  

Il faut souligner que l’utilisation des fines canules permet à la peau sous-jacente de ne pas souffrir ainsi qu’une amélioration par rétraction cutanée. 

En pratique, la lipoaspiration fut initialement indiquée pour le haut de la silhouette. Aujourd’hui, elle aspire la graisse localisée sur des régions comme le ventre, les poignées d’amour, les hanches, les cuisses, les genoux, les fesses, les chevilles, le double menton.

L’opération de liposuccion peut durer entre 30 minutes et 2h30 en fonction de la quantité de graisse à aspirer et également du nombre de zones d’action et se déroule sous anesthésie générale ou parfois locale dans le cadre d’un séjour en clinique de 24 à 48 heures. 

En pratique, la durée de séjour dans la clinique dépend de la quantité de graisse extraite. En effet, elle peut être courte : ambulatoire pendant quelques heures pour réaliser une petite liposuccion qui se déroule sous anesthésie locale.  

Ce séjour sera de 24 ou 48 heures en cas d’une lipoaspiration plus importante qui se déroule sous anesthésie générale. 

Liposuccion : suites opératoires.  

  • La phase de récupération nécessaire afin de récupérer et se remettre d’une liposuccion dépend en particulier de la quantité de graisse extraite. 
  • Les suites opératoires de la liposuccion se caractérisent par l’apparition d’ecchymoses et un œdème qui sont localisés sur les zones traitées. 
  • Une fatigue est parfois ressentie pendant les premiers jours, surtout après une extraction d’une importante masse de graisse. 
Il est conseillé de porter, jour et nuit, un vêtement de contention élastique pendant une période de 2 à 4 semaines.
La reprise d'une activité quotidienne est permise après 3 à 6 jours selon l’importance de la liposuccion effectuée et du type d’activité professionnelle de la patiente.

*Complications éventuelles. 

Les vrais risques liés au geste chirurgical de la lipoaspiration sont en règle générale exceptionnels : 

Des accidents thrombo-emboliques tels qu’une phlébite ou une embolie pulmonaire qui constituent la complication la plus grave et dont le risque de survenue augmente en cas d’un tel accident figuré parmi les antécédents du patient. 

Porter de bas anti-thrombose, un lever précoce et un éventuel traitement anticoagulant permettent de minimiser ce risque.

Les saignements sont rares, sauf en cas de troubles de la coagulation associées. 

Liposuccion, quand le résultat est-il définitif? 

Un délai de 3 à 6 mois, est nécessaire pour apprécier le résultat esthétique optimal de la lipoaspiration. 

Au bout de ce délai, les cellules graisseuses n’auront plus la faculté de se remultiplier.  

Il faut noter que la quantité de cellules de graisse à extraire ne peut dépasser 5 lites et doit s’adapter à la quantité de peau sus-jacente comme facteur déterminant de la qualité du résultat esthétique.  

Cependant, la réussite de cette procédure dépend de la qualité de la peau Le résultat est optimal pour une peau épaisse, tonique et élastique qui va se retendre de façon naturellement après l’intervention. 

Avez-vous des questions?
Nos médecins y répondront.


Devis personnalisé
Gratuit, rapide et sans engagement.