Réduction mammaire

Avoir des seins volumineux en matière de taille est souvent le rêve de plusieurs femmes qui comptent subir une opération de chirurgie esthétique d’augmentation mammaire.  

Hypertrophie mammaire : c’est quoi?  

Une situation souvent désagréable pour une femme qui souffre de maux de dos ainsi que d’autres problèmes physiques sous l’effet de la taille de la poitrine. 

Hypertrophie mammaire : un excès de volume mammaire, notamment en comparaison avec la morphologie d’une femme. Un tel excès de volume est souvent associé à un affaissement de la poitrine : une ptose mammaire et parfois à un certain degré d’asymétrie. 

Qu’est-ce que la réduction mammaire ? 

Il s’agit d’une réduction du volume et du poids de la poitrine avec une  correction de la ptose mammaire parfois associée à une asymétrie des seins.  

Ce traitement de l’hypertrophie mammaire élimine les excès de tissus de graisse et glandulaire pour réduire le volume mammaire de manière permanente. 

  • Objectif de la chirurgie : réduire le volume des seins, corriger la ptose et toute éventuelle asymétrie, pour obtenir deux seins harmonieux en eux-mêmes et par rapport à la morphologie de la patiente : une poitrine réduite, ascensionnée, symétrique et remodelée.  

Réduction mammaire, pour quelle patiente ? 

La réduction des seins est une chirurgie esthétique mammaire indiquée pour diminuer un volume excessif  des seins et de la ptôse de la poitrine. 

En effet, le phénomène d’hypertrophie mammaire est lié à un important volume des seins par rapport à la morphologie d’une femme parfois associée à un affaissement de la poitrine ou un certain degré d’asymétrie suivie de douleurs du cou, des épaules et du dos. 

Réduction mammaire, comment se déroule l’opération ? 

*Consultation préopératoire. 

Une consultation préopératoire, permet au chirurgien esthétique de déterminer la taille finale des seins en commun accord avec la patiente qui peut faire le choix d’un bonnet entre B et D.  

Arrêter de fumer le tabac est vivement conseillé, au moins un mois avant et un mois après la chirurgie. Le tabagisme peut être à l’origine du retard de la phase de cicatrisation.
L’arrêt de toute éventuelle contraception orale peut être requis, notamment face à un facteur de risque associé comme l'obésité, un mauvais état veineux ou un trouble de la coagulation.
Aucun médicament qui contient de l’aspirine ne doit être pris pendant les 3 semaines qui précédent l’opération.

*Opération. 

Le praticien spécialiste commence par inciser sur une ligne verticale autour de l’aréole ou parfois sur le long de la ligne de pli du sein naturel afin d’éliminer la peau superflue, la graisse et le tissu glandulaire sur la zone inférieure du sein.  

Ensuite, les parties supérieures restantes du sein et la peau au-dessus sont préservées. Quant à la taille de l’aréole, elle est réduite et le mamelon est rehaussé dans une nouvelle position.  

Le chirurgien esthétique finit son travail en refermant les incisions par de fils résorbables et en appliquant un pansement modelant sur les sutures.   

L’opération de réduction mammaire peut durer 2h, 30 en moyenne et se déroule sous anesthésie générale lors d’un séjour en clinique de 24 à 48 heures.   

Réduction mammaire, comment se déroulent les suites opératoires? 

Pendant 2 semaines, la poitrine est complètement cicatrisée. Dés que l’œdème se résorbe, les seins deviennent moins bombés avec des tissus mammaires assouplis.  

Un soutient gorge de contention, permet de soutenir la poitrine et soulager la tension sur les seins.
Il est conseillé de prévoir un arrêt de travail de 1 à 3 semaines en fonction de la nature d’activité de la patiente et de ne reprendre la pratique des exercices sportifs qu’au bout de 2 mois.

*Complications possibles. 

En réalité, la survenue de vraies complications liées au geste chirurgical de la réduction mammaire est exceptionnelle. Toutefois, certains risques peuvent survenir : 

  • Un saignement en forme d’une simple tache sur le pansement qui peut parfois faire appel à une seconde intervention pour estomper le saignement à son origine.  
  • Un hématome en forme d’accumulation de sang.  
  • Une infection dont la survenance peut nécessiter un drainage chirurgical 
  • Des risques hémorragiques. 
  • Une cicatrisation anormale. 

Réduction mammaire, quand le résultat est définitif? 

Le résultat de la réduction mammaire est définitif après 3 à 6 mois, une fois que l’œdème se résorbe complètement. 

Existe-il des imperfections de ce résultat? 
Il s’agit en essentiel des cicatrices qui doivent faire l’objet d’une surveillance particulière. Il est fréquent que les cicatrices prennent un aspect rosé et gonflé pendant le deuxième et troisième mois après l’intervention. Après cette étape, les cicatrices s’estompent de manière progressive pour devenir, au fil du temps, peu visibles. 

Toutefois, les cicatrices peuvent demeurer élargies, blanches ou  brunes. S’agissant des cicatrices, les cicatrices s’estompent et prennent une couleur approchant celle de la peau avoisinante, avec le temps. Et ce, sans disparaître complètement. 

Parfois, une certaine asymétrie des seins est visible en matière de volume, de hauteur, de la taille ou de l’orientation des aréoles ; une deuxième correction chirurgicale est parfois effectuée avec un intervalle de 1 à 2 ans entre les deux interventions. 

Avez-vous des questions?
Nos médecins y répondront.


Devis personnalisé
Gratuit, rapide et sans engagement.